Transport exceptionnel de Nijmegen à Lyon

Le bateau SERJOS est actuellement en route avec un colis exceptionnel.  Il s’agit d’un transformateur pesant 185 tonnes.  Il a chargé cette pièce à Nijmegen aux Pays-Bas et doit la livrer à Lyon.  Un voyage d’environ 850 km que le batelier compte effectuer en une vingtaine de jours.  Sa date de livraison impérative est le 23/10.

De Nijmegen, le chemin le plus court et le plus rapide serait de faire cap au sud.  Remonter la Meuse jusqu’en France, prendre le canal de l’est et redescendre les Vosges vers la Saône.  Malheureusement, la Haute Meuse est en chômage.  De toute façon, le batelier me confie qu’il ne se serait pas aventuré par ce chemin.  La Meuse française et le canal de l’Est sont très mal entretenus.  Il devient difficile de naviguer par cette voie avec un bateau chargé !  Au moins il y a d’entretien, au moins il y a de passage, …
Il doit donc se détourner vers la Sambre.  Il aurait pu remonter le cours de la Sambre vers le canal d’Abbécourt, mais le canal de la Sambre à l’Oise est bloqué depuis des années à Vadencourt !!!
Il doit donc se détourner vers le canal du Nord.  Cela signifie suivre la dorsale Wallonne, via le canal du Centre.  Problème : suite à un manque de personnel, l’ascenseur funiculaire de Strépy-Thieu est manœuvré avec de grandes restrictions d’horaire.  Conséquence : 5 heures de perdues par rapport à une situation normale.  Cette perte de temps peut être fatale.  Si le bateau ne sait pas sortir du canal Nimy-Blaton-Péronnes pour samedi 19h30, il sera bloqué jusque lundi, étant donné que les bateaux de commerce ne peuvent naviguer le dimanche sur cette voie ! Suspens !  Le bateau sort du canal vers 18h00.  Ouf !!!
La suite du voyage emprunte l’Escaut et arrive en France, le canal du Nord, le canal de l’Oise à l’Aisne (canal d’Abbécourt), le canal de d’Aisne à la Marne (via Reims), le canal latéral à la Marne jusque Vitry le François.
Arrivé à cet endroit, le batelier aura déjà passé quelques dizaines d’ écluses, mais  le gros morceau commence seulement.  Sur le canal de la Marne à la Saône, (canal d’Heuilley) il n’y a pas moins de 114 écluses pour 224 Km !!!
A Heuilley il ne restera plus au Serjos que de descendre le cours de la Saône jusque Lyon, confluent avec le Rhône.
Vu la gestion des voies navigables et le peu d’investissements consentis par les pouvoirs publics, un « canaltrip » semé d’embûches.  L’auriez vous imaginé ?

Une pensée sur “Transport exceptionnel de Nijmegen à Lyon”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *